Conseils pour l’entourage d'un joueur de jeu de hasard et d'argent

L’entourage des personnes ayant un problème de jeu étant souvent touché lui aussi par les répercussions négatives liées à cette pratique, il est important de pouvoir se protéger. Comment vous protéger ?

 

Assurer son équilibre psychologique

Vivre avec une personne ayant un problème de jeu ou la côtoyer peut être une expérience difficile. Il est normal de ressentir des sentiments contradictoires. Parfois la volonté de la comprendre et de la soutenir est plus forte ; à d’autres moments, c’est la colère ou un sentiment d’impuissance qui prend le dessus.

Même si c’est difficile, une attitude positive est d’aller vers les autres pour parler de ses problèmes et demander de l’aide. L’important est de briser le silence pour ne pas renforcer le sentiment de solitude que l’on peut parfois ressentir dans ce type de situation.

Le proche d’un joueur peut ainsi partager ce qu’il vit avec une personne de confiance. Cette personne peut être un membre de la famille, un ami, un collègue de travail ou un professionnel de santé.

Lorsque le proche d’un joueur se sent dépassé par la situation ou s’il est épuisé, il peut avoir besoin d’un soutien médical ou psychologique pour lui-même.

 

Assurer sa sécurité financière

La pratique problématique du jeu entraîne souvent des conséquences financières importantes voire dramatiques pour le joueur, mais aussi pour sa famille et son entourage. Voici quelques conseils pour aider les conjoints ou les familles à protéger leurs finances.

Dans tous les cas :

Lorsque la situation financière du couple ou de la famille est encore stable :

Lorsqu’il existe des difficultés financières ou des dettes importantes :

Penser à soi, communiquer et collaborer

Le proche devra essayer de trouver la bonne distance par rapport au joueur. Il ne s’agit donc pas de tout faire pour le joueur, de se centrer sur lui au risque de s’oublier. Il ne s’agit pas non plus d’ignorer le joueur et les difficultés qu’il a occasionnées. Ces deux attitudes extrêmes ne règlent pas le problème et ont tendance à alimenter le sentiment d’insécurité de l’entourage.  La bonne attitude pourrait être de rester disponible et à l’écoute pour le joueur mais en n’assumant que sa part de responsabilité.

Il est important pour un proche de joueur de penser à lui. Penser à soi-même ne veut pas dire se désintéresser du joueur, ni tout porter sur ses épaules. C’est faire des choses pour soi, pour son plaisir, c’est prendre en compte ses propres besoins.

Cela implique aussi de savoir dire « non » au joueur lorsque c’est nécessaire : par exemple dire « non » au remboursement des dettes, au prêt d’argent, aux mensonges, etc.

 

Le proche d’un joueur ne doit pas se sentir coupable de penser à son bien-être, ça ne veut pas dire oublier l’autre. Au contraire c’est se protéger pour mieux l’aider !

Le proche peut ressentir beaucoup d’émotions négatives face au joueur, c’est normal mais cela peut être dangereux si elles deviennent envahissantes. Il est donc important de communiquer avec le joueur, de lui exprimer clairement ses inquiétudes et ses propres attentes. Cela ne veut pas dire lui imposer ses idées ou le critiquer mais chercher un terrain d’entente. Il s’agit par la suite de saisir le meilleur moment pour parler avec lui. Il est tout aussi intéressant de rechercher la collaboration du joueur afin qu’il puisse reprendre le contrôle de sa vie.

 

Comment l'aider ?

L’entourage des personnes ayant un problème de jeu est très souvent touché lui aussi par les répercussions négatives liées à cette pratique. Lorsqu’on est conjoint, parent ou ami d’une personne qui a un problème de jeu, il est normal de vouloir l’aider. Mais celle-ci n’est pas forcément prête à en parler ou à changer son comportement. S’il est vrai que l’entourage n’a pas la capacité de changer le comportement du joueur, certaines attitudes peuvent l’aider et favoriser le changement.

 

Etre bien informé(e)

Avant d’aborder le problème du jeu avec le joueur, il est utile de s’informer sur les jeux de hasard et d’argent et les risques qu’ils comportent. En comprenant mieux la façon de penser et d’agir de la personne ayant un problème de jeu, l’entourage est mieux préparé pour dialoguer et apporter une aide adaptée. Pour ce faire, vous pouvez consulter la rubrique «Définition» sur notre site.

Certains services de soins proposent des groupes de parole à l’intention de l’entourage des joueurs. Leur fréquentation permet de mieux appréhender la situation en la partageant avec d’autres et de réfléchir à l’attitude la plus adaptée.

 

Pistes pour aborder le problème de jeu et favoriser la prise de conscience

Les problèmes de jeu sont souvent repérés par l'entourage du joueur avant même que celui-ci ne se rende compte de ses difficultés. Le comportement du joueur peut être source d’inquiétude ou d’agacement pour l’entourage. Il peut parfois laisser les proches avec un sentiment d’incompréhension voire d'impuissance. Bien souvent, les personnes entourant le joueur vont vouloir lui faire admettre qu’il a un problème… Mais cela peut créer des résistances chez le joueur.

 

Afin de favoriser la discussion et la prise de conscience du problème de jeu par le joueur, voici ce que vous pouvez faire:

 

14/05/2019

Espace documentaire

Recherchez et consultez les ressources documentaires.

En savoir plus »

 

Création site internet : Agence web Images Créations