Espace documentaire

Associations entre l'utilisation des « loot-boxes », les troubles liés au jeu vidéo et aux jeux de hasard et d'argent, et les distorsions cognitives liées aux jeux de hasard et d'argent

Auteurs : G.A. Brooks, L. Clark - Date de parution : 15/04/2019 - Article (anglais) : Addiction aux jeux de hasard et d'argent Dans les jeux vidéo, les « loot-boxes » sont des objets virtuels qui produisent au sein même du jeu des récompenses aléatoires offertes au joueur, dont il peut bénéficier gratuitement en jouant, ou en les payant soit dans la monnaie virtuelle utilisée pour le jeu, soit en véritable argent. Il s'agit d'une stratégie commerciale forte des éditeurs de jeux vidéo, qui présente beaucoup de points communs avec les jeux de hasard et d'argent. Cette étude explore ainsi les liens entre l'investissement dans le jeu vidéo, l'engagement dans les loot-boxes et leurs associations avec le jeu d'argent pathologique et les distorsions cognitives liées au jeu.Deux enquêtes en ligne successives, l'une avec 144 participants adultes et l'autre avec 113 étudiants, ont été menées, intégrant notamment des mesures en lien avec le jeu d'argent pathologique, le trouble lié aux jeux vidéo sur Internet, et une échelle sur les loot-boxes appelée "Risky Loot-box Index" (RLI).Le score RLI était corrélé à la fois à la sévérité du jeu d'argent pathologique et au niveau de distorsions cognitives liées au jeu. Les variables liées au jeu de hasard et d'argent prédisaient ainsi globalement 37% de la variance du score RLI. De plus, la majorité des participants estimaient que les loot-boxes étaient une forme de jeu de hasard et d'argent.Les auteurs concluaient ainsi qu'au-delà de la similarité perçue entre les loot-boxes et les jeux de hasard et d'argent, l'engagement dans les loot-boxes est corrélé à la fois aux croyances liées aux jeux de hasard et d'argent et au comportement problématique de jeu de hasard et d'argent chez des joueurs de jeux vidéo adultes.

Visualiser la page du site

Définir l'hyperactivité physique (ou exercice compulsif) dans les troubles du comportement alimentaire

Auteurs : S. Bratland-Sanda, T. Fostervold Mathisen, J. Sundgot-Borgen, J.H. Rosenvinge - Date de parution : 05/04/2019 - Article (anglais) : Addictions alimentaires Bien que l'hyperactivité physique (HAP) soit reconnue comme un facteur de maintien et de mauvais pronostic de l'évolution des troubles alimentaires (TCA), le manque de consensus sur sa définition entrave à la fois la clinique et la recherche. Dans cette lettre à l'éditeur les auteurs commentent l'article de Dittmer et al. paru fin 2018 qui proposait des critères diagnostiques pour l'HAP et soulignaient le parallèle entre les critères d'HAP proposés et les critères diagnostiques DSM-5 des troubles obsessionnels-compulsifs. Selon Dittmer et al., l'exercice compulsif est défini par les critères A et B obligatoires et le critère C facultatif. A : Exercice compulsif défini par (1) et (2)(1) Exercice excessif au point que le patient se sent contraint de le réaliser en réponse à une obsession ou selon des règles appliquées de manière rigide.(2) Exercice dans l'objectif de prévenir les conséquences redoutées de l'absence d'exercice ou réduire les émotions négatives liées à l'absence d'exercice (culpabilité, anxiété), peurs et émotions associées à des croyances erronées au sujet de l'exercice.B : L'exercice prend un temps important (plus d'une heure par jour), interfère de manière significative avec les activités quotidiennes, le fonctionnement professionnel ou les relations sociales ou persiste malgré les dommages physiques, les problèmes de santé ou le manque de plaisir dans l'exercice. C : A un moment donné au cours de la maladie, le patient reconnait que l'exercice était excessif ou déraisonnable.

Visualiser la page du site

La recherche concernant la pornographie et la sexualité au 5ème congrès international des addictions comportementales

Auteurs : D Mead, M.Sharpe - Date de parution : 19/03/2019 - Article (anglais) : Dépendances affectives et sexuelles Cet article recense toutes les communications faites au congrès sur les questions de dépendances sexuelles ou de sexualité compulsive. A propos de ces questions, les chercheurs ont toujours en arrière plan, le fait qu'un trouble du comportement sexuel soit inclus dans la CIM-11 (onzième édition de la Classification internationale des maladies).

Visualiser la page du site

Quels sont les risques de la bigorexie et comment s'en sortir ?

Auteurs : A. Sicardi - Date de parution : 27/04/2019 - Article : Dépendance à l'exercice physique L'auteure de ce billet est diététicienne-nutritionniste, spécialisée dans la nutrition comportementale et sportive. Elle présente les conséquences de la bigorexie avec ses répercussions sur la santé physique et psychique, la prise de conscience nécessaire de son comportement pour y remédier et surtout elle explique comment on peut se faire accompagner pour retrouver une vie sportive harmonieuse.

Visualiser la page du site

L'addiction touche-t-elle aussi notre deuxième cerveau ?

Auteurs : B. Nalpas - Date de parution : 25/04/2019 - Article : Addictions - Généralités Cet extrait de l'article montre combien microbiote et addiction peuvent être liés : « La présence fréquente de troubles digestifs chez les personnes présentant des troubles psychiatriques comme l'anxiété, la dépression, l'autisme, le stress, mais aussi chez celles ayant des troubles du comportement alimentaire, ou chez les consommateurs de substances psychoactives fait suspecter un dysfonctionnement de l'axe microbiote-intestin-cerveau.

Visualiser la page du site

Le TCA comme tentative pour faire face à l'effraction traumatique

Auteurs : F. Hollande - Date de parution : 02/03/2019 - Article : Addictions alimentaires Un traumatisme sexuel peut conduire au développement d'un trouble du comportement alimentaire : c'est une relation au corps objet et une quête de prise de pouvoir dans la relation à autrui. Néanmoins, le traitement du traumatisme et du trouble associé, ainsi que la prise en charge des proches, sont des pistes de soins convergentes pour restaurer un état de santé, pour rétablir le corps et la parole.

Visualiser la page du site

Un tabou qui ne l'est plus : l'addiction sexuelle

Auteurs : R. Maatoug, L. Karila - Date de parution : 02/03/2019 - Article : Dépendances affectives et sexuelles Il n'existe pas de consensus quant à la reconnaissance d'une addiction au sexe. Les travaux de recherche se poursuivent pour savoir dans quel sous-type de maladie mentale peut être classé ce trouble. Les chercheurs veulent aussi pouvoir proposer des pistes thérapeutiques. Cet article fait le point sur les derniers travaux menés.

Visualiser la page du site

Les mots pressés : récit d'une anorexie

Auteurs : S. Bignon - Date de parution : 11/04/2019 - Livre : Addictions alimentaires C'est le récit que fait Louna, jeune enseignante de 27 ans de son hospitalisation pour anorexie mentale. Sa rage de vivre va l'aider à surmonter cet épisode difficile de sa vie. Ce récit est un message d'espoir pour toutes les personnes qui sont touchées de près ou de loin par les troubles du comportement alimentaire.

Visualiser la page du site
Recherche par mots clés

Recherche par types de document et thématiques

Agenda

Les ELSA, l'addictologie en pratique

Les ELSA, l'addictologie en pratique

 Journée régionale ELSA Pays de la Loire, le  jeudi 20 juin 2019 à Nantes (Institut de Recherche en Santé).

» Plus d'indormations

» Télécharger le programme

» S'inscrire en ligne

Séminaire de psychopathologie des TCA

Séminaire de psychopathologie des TCA

Ce séminaire est composé de 10 conférences qui auront lieu les mardis à partir du mardi 16 octobre 2018 jusqu'au mardi 25 juin 2019.

» Télécharger le programme

Création site internet : Agence web Images Créations