Les addictions comportementales

Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.
Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires...

 

La définition

Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ».


Les critères des addictions comportementales

Les quatre caractéristiques principales des addictions comportementales sont :


On peut y ajouter 9 critères secondaires :

 

Les comorbidités psychiatriques

Les co-occurrences de conduites addictives et de troubles psychiatriques concernent 50 à 75 % des personnes ayant des addictions.
Les troubles que l'on trouve chez les personnes en difficulté avec les addictions comportementales sont, le plus souvent : les troubles de l'humeur, les troubles anxieux, le Trouble Déficitaire de l'Attention/Hyperactivité (TDA/H), les troubles de personnalité.

Les addictions comportementales touchent toutes les classes sociales et toutes les catégories d'âge.

Leurs conséquences négatives se répercutent sur toutes les composantes de la vie quotidienne : familiales, sociales, professionnelles, financières.

Espace documentaire

Recherchez et consultez les ressources documentaires.

En savoir plus »

 

Création site internet : Agence web Images Créations