Les standards de beauté nous rendent-ils dysmorphophobes ?

Logo Slate2 Une ado française sur cinq est maigre. C’est ce qu’a révélé l’étude Esteban… Pour Benoît Salanave, épidémiologiste de l’Agence nationale de santé publique, il est «difficile d’avancer des explications, même si l’hypothèse des challenges sur internet, comme celui d’avoir la même taille qu’une feuille A4, plane forcément», lit-on dans Le Parisien…

» Lire l'article

Espace documentaire

Recherchez et consultez les ressources documentaires.

En savoir plus »

 

Création site internet : Agence web Images Créations